Retour aux sources

P1000390

Dans les états d’esprit de vendredi dernier j’annonçais un retour aux sources pour ce week-end, c’est chose faite et c’est toujours très agréable  de revenir là où l’on a passé les dix-huit premières années de son existence. A dix-huit ans je voulais absolument décrocher mon bac pour en partir à tout jamais, vingt-ans plus tard force est de constater que cette ville est devenue un refuge. Lorsque je « rentre » (c’est ce que je dis quand j’y vais) je suis toujours surprise par le changement de rythme et le calme, ça fait du bien, et c’est même nécessaire, oui, pour se souvenir que la vraie vie c’est ça et pas Paris la frénétique.

Dimanche lors de ma ballade j’ai pris quelques photos et une idée m’est venue, si j’essayais de vous faire deviner le nom de ma ville natale ? Allez c’est parti !

P1000332

Ma ballade dominicale débute au parc municipal de la ville. Je vous donne un premier indice la ville de mon enfance compte environ 34 000 habitants.

Suite de la ballade vers cet édifice considéré comme le premier des châteaux de la Loire, construit sur la butte qui domine le centre de la vieille ville il domine la vaste place de la République. Ce palais fut la résidence des comtes puis des ducs de la région, il abrite aujourd’hui des expositions et la salle du conseil municipal.

p1000335.jpg

P1000337
La place de la République
P1000342
Une vue d’ensemble

J’ai trouvé un indice de choix dans une petite rue perpendiculaire à la place de la République, le voici… vous brulez ?

p1000339.jpg
L’ancienne rue des Rétifs rebaptisée Marguerite Duras

Non ! Ne cherchez pas sur Google !  J’ai encore plein d’indices !

Je tourne rue des Ratoires pour vous faire découvrir des coins où personne ne va jamais. Cette rue fait partie des ruelles de contournement des anciens remparts de la ville.

P1000348
Rue des Ratoires
P1000349
Rue des Ratoires
P1000350
J’aime les vieilles portes (rue des Ratoires toujours)

J’adore ces ruelles de la vieille ville, la nature y est très présente,  l’atmosphère qui s’en dégage et particulière, plus personne ne vient ici, on est pourtant en pleine ville.

En sortant de la rue des Ratoires je tourne à droite pour photographier la cathédrale saint-Cyr :

P1000354
Cathédrale Saint-Cyr

J’amorce ma descente vers le fleuve, je fais un stop par la porte du Croux. Ancienne entrée médiévale fortifiée, elle avait un rôle défensif et commercial, on y payait les taxes sur les produits de consommation qui entraient par les portes de la ville.

P1000363
Porte du Croux

Le rôle défensif de la Porte du Croux cesse définitivement en 1578. Elle sert alors de dépôt d’archives, puis de dépôt de poudres durant la période révolutionnaire. En 1847, à l’abandon, elle est achetée par le baron de Vertpré qui en fait don à la municipalité sous condition de restauration et d’y créer un musée des antiquités du département.

Je continue mon périple en passant par les jardins de la porte du Croux :

P1000365
Jardins de la porte du Croux
P1000367
Détails

Nous voici devant le plus long mais aussi le plus sauvage des fleuves de France, il s’agit de la Loire (si vous avez suivi vous devez vous en douter)

P1000382
La Loire vue du pont

La Loire est belle et vivante, je me rends compte que  j’aurai beaucoup de mal à vivre dans une ville sans cour d’eau.

Plus tard dans la journée, nous avons pris la voiture pour nous rendre à 30 kilomètres d’ici dans le village de Saint-Saulge pour assister à la célébrissime fête de la châtaigne et à la non moins célèbre descente de la vache.

P1000406

P1000407

Vous vous demandez peut-être pourquoi cette vache est perchée comme ça sur le parvis de l’église du village ? Et bien c’est une légende à laquelle je ne comprends pas tout moi non plus… elle reste perchée du printemps à l’automne, son retour sur la terre ferme donne lieu une grande fête populaire avec des châtaignes donc et plein de musique des année bissextiles (comme dirait l’Ado). Pour info cette année la vache est descendue du parvis sur des airs de Peter et Sloane… Besoin de rien envie de toi !!!! 😆 Derrière nous des filles de Saint-Saulge et environs  chantaient comme si elles étaient au concert, c’était fun et décalé comme chaque année et on a rigolé avec l’Ado parce qu’on aime bien les trucs débiles.

Pour les plus curieuses d’entre vous voici l’histoire de la vache :
« Le fourrage ô si arre c t’année que ne faut rin laisser perdre. In vont monter chut l’église lai vache de Tenni pôur l’y fé brouté l’harbe. »

En voici une autre varainte :
« C’est ti malhureux de lesser perdre de la si boune harbe sur le clocher?! Ben voui, mais pas moyen de la faucher?! Montons-y la vache à Glaudon all’va l’avoir bentoux broutée?»

C’est ti pas savoureux le morvandiau ? 😆 moi j’adore ! Sur ces belles paroles je ferme la parenthèse enchantée de Saint-Saulge ❤

Alors avez-vous une idée du nom de la ville de mon enfance ? Allez !  Je vous donne plein d’indices en vrac,  ma région est connue pour ses vignobles, ma ville pour sa faïence, plus contemporain que Duras le réalisateur Julien Rappeneau y a tourné Rosalie Blum en 2015. C’est la ville d’origine des Tambours du Bronx, un célèbre groupe de percussions urbaines.  Si vous aimez la formule 1 (je doute mais bon) la ville a accueilli le grand prix de France plusieurs années de suite. Enfin indice ultime qui permettra je pense au plus grand nombre de trouver : le maire de la ville de 1983 à 1993 a été premier ministre de Mitterrand, il s’est malheureusement suicidé. Vous brulez n’est ce pas ? Pas de panique si vous n’avez pas trouvé parce que oui … c’est quand même un trou du cul du monde ! Dites-moi vous connaissiez ? Vous avez deviné ? ou bien vous avez triché ? 😉

8 commentaires sur “Retour aux sources

  1. Je suis désolée mais je n’avais pas deviné : j’ai triché !!! Je te remercie pour cette balade dans ta ville d’origine. Les photos sont magnifiques 🙂

    C’est marrant comme ados, on n’a qu’une envie c’est de se barrer de là on l’on vit et plus tard, on est contents d’y retourner ! Ça me fait le même effet avec mon trou du cul du monde 😛

    J'aime

    1. Salut !!!
      Oui, vraiment je détestait Nevers Ado…le top du top pour moi et ma petite bande de l’époque c’était Paris bien-sûr mais surtout Montpellier. Conclusion, j’y suis allée à Montpellier (j’étais vraiment têtue comme une Mule), j’ai étudié 2 ans, je suis tombé amoureuse comme une idiote, j’ai eu mon fils aussi et puis quand tout s’est définitivement cassé la gueule, je suis retournée vivre à Nevers, c’est à partir de ce moment là que j’ai commencé à voir cette petite ville avec plus d’indulgence…
      Bonne journée Catwoman, profite bien des dernière baignades (comme je t’envie) ! ❤

      J'aime

    1. Coucou,
      Merci pour le compliment, je suis un peu déçue des photos, je les ai filtrées… mon objectif était de faire de belles photos sans filtres !!! Ne te cherche pas d’excuses c’est une petite ville pas très connue hein, souvent on y passe sans s’arrêter . A bientôt et merci pour ton commentaire ❤

      J'aime

  2. Ahhhhh j’ai triché pour vérifier mes réponses… J’avais faux dans les 2 cas, c’est d’ailleurs une ville que je ne connais pas, qui me rappelle la Nationale 7 et les départs en vacances à rallonge de mon enfance ! Merci pour cette jolie balade, ça donne envie de partir en weekend et de flâner sans idée précise…

    Aimé par 1 personne

    1. La nationale 7 passe juste en face de mon bâtiment, il y d’ailleurs eu quelques accidents tragiques a cause des ballons de foot… Cette nationale s’était la hantise de tous les parents du quartier dès qu’on sortait jouer dehors. A l’époque il y avait beaucoup de trafic, la A71 n’existait pas encore. C’est une chouette région à 2 heures de Paris c’est pas mal pour les week-end.

      J'aime

  3. Hello, j’avais trouvé mais je connais bien nevers! Il ne manquait que le café charbon et le teatr’éprouvette comme lieu culturel et compagnie culte du coin!!

    Aimé par 1 personne

Blah blah blah blah....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s