Les petites bulles de Picou #1

14432932_176349522805967_8308420940384831627_n
Coucou !

[TAG] Les petites bulles de Picou : l’enfant que j’étais

Marie de  Picou Bulle, nous propose un challenge d’écriture : écrire à propos de l’enfant que nous étions. L’idée me plait alors voici ma participation !

J’ai été enfant dans les années 80, fille unique j’ai grandi dans un quartier populaire, mon père était ouvrier métallurgiste et faisait les 3/8, ma mère était employée de bureau, tous les deux travaillaient beaucoup et je passais de longues heures  seule dans ma chambre à jouer à la poupée, écouter des disques et danser, j’étais fan de Madonna. Je n’ai jamais ressenti le besoin d’un frère ou d’une sœur durant l’enfance, j’étais bien comme ça.

J’ai commencé à être élève à l’âge de 2 ans et de mes années de maternelle je me souviens des albums de l’école des Loisirs et d’un en particulier, Le ballon rouge de Albert Lamorisse qui m’avait fait beaucoup d’effet, je me souviens du Petit âne gris de Hugues Aufray qui me faisait pleurer lorsque je la chantais. J’adorais chanter et on chantait beaucoup.  Je me souviens de Rosie (une institutrice de passage que j’avais beaucoup aimé) et de monsieur Labarthe le directeur, et des autres plus tard en primaire, François, Danièle, Madame Vallet … j’adore ces souvenirs.

On disait de moi « elle paye » je ne sais pas si vous connaissez cette expression, cela veut dire que j’étais une petite fille drôle, j’adorais amuser le monde, je chantais et je parlais beaucoup (trop).  Je crois que j’aimais me faire remarquer, j’avais besoin d’être valorisée, mise en avant, d’exister…  Voilà l’enfant qu’il me semble avoir été. Voici ci-dessous mes réponse aux question de Picou Bulle.

*L’enfant que j’étais était bavarde, extravertie et joyeuse.

*L’enfant que j’étais avait pour jouets préférés Maxime, Chloé, Noémie, Alexandre…J’avais plein de bébés mais je ne me voyais pas maman plus tard,  je ne rêvais pas de mari, ni de fonder une famille…je ne me projetais pas si loin  je crois.

*L’enfant que j’étais se régalait de tous et avait vraiment bon appétit, peut-être trop puisqu’elle a entendu plusieurs fois d’autres adultes dire à sa mère qu’il fallait faire attention à son poids. Ceci contrariait beaucoup ma mère qui ne me trouvait pas grosse, en effet je ne l’étais pas, je n’étais ni maigre, ni grosse (aujourd’hui encore) mais ces remarques ont ancré en moi très tôt ce sentiment d’être un peu trop grosse.

*L’enfant que j’étais s’est un jour fait gronder parce qu’elle écrivait, dessinait et peignait sur les murs de sa chambre, j’ai continué de customiser mes murs jusqu’à l’adolescence…

*L’enfant que j’étais rêvait de danser aussi bien que les meilleures danseuses de son école de danse, de ressembler à Madonna…

*L’enfant que j’étais lisait la comtesse de Ségur, les livres de la collection castor poche mais n’était dans l’ensemble pas une grande lectrice, elle préférait jouer et regarder le club Dorothée. A ce propos tiens, l’enfant que j’étais était continuellement la cible de moquerie en raison de son prénom… le même que celui de la présentatrice… on m’a chanté toute les chansons de Dorothée ! On m’a demandé où étaient Jacky, Corbier et mes chaussettes rouges et jeunes à p’tits poids et mes chaussettes rouges et jaunes à p’tits poids ! 😆 ça ne m’a pas traumatisée plus que ça, je m’en foutais un peu a vrai dire.

*L’enfant que j’étais trouverait mon moi de maintenant plutôt chouette je pense ! 😀

7 commentaires sur “Les petites bulles de Picou #1

  1. Super ce Tag, je suis enchantée de te découvrir par ce biais ! Je crois que nous aurions pu être copines, je suis née dans les années 80 et Dorothée a aussi bercé mes années en HLM dans le 93. Au plaisir de te lire !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci! Tu as été rapide comme l’éclair! Très sympa de pouvoir te découvrir un peu mieux de cette façon! On a en commun d’être bavardes et d’avoir écrit sur les murs!! tu verras ça demain ;o)
    En tout cas c’était super de lire tes lignes, j’espère que tu as autant apprécié que moi de te replonger dans tes souvenirs!!

    Aimé par 1 personne

  3. Né en 1980, j’ai aussi grandi avec le club Dorothée.
    L’album de l’école des loisirs qui m’avait marqué et traumatisé, c’était « Les trois brigands » (et « jean de la lune » ou encore « max et les maximonstres ») Evidemment , je les ai acheté pour mes enfants (histoire de les traumatiser à mon tour 😀 )

    Mon père avait le même boulot que le tien 😉 Je ne le voyais pas beaucoup avec ses horaires de travail. Puis je n’aimais pas trop l’odeur de ses vêtements.

    J'aime

Blah blah blah blah....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s